André WOELZER, musicien, auteur-compositeur, poète.

Quand vous lui prêtez une oreille, il vous prend l’âme. Il vous balance doucement sur des rêves et soudain il vous éclate à la figure des puits débordants de nostalgie et d’amour. Au travers de ses chants, il déroule sa pelote de tendresse envers les femmes qu’il aime par dessus tout. Chanteur romantique, musicien jouant sur le fil du silence, ses notes traduisent d’intimes rivages souvent bouleversant au rythme de sa musique. Ménestrel de l’amour, son chant d’un goût si sûr se propagera au-dessus de toutes les saisons prochaines dans un envol de sons inégalables et inégalés comme une infinie douceur qui vient mourir translucide aux rivages de nos oreilles. La musique d’ André Woelzer est une musique qui hante comme un éternel printemps. Ces instants de grâce, fragiles à écouter, restent profondément gravés en nous, beaucoup plus qu’un souffle passager.

Originaire du Haut-Doubs à deux pas de la frontière suisse, André Woelzer est fortement attiré durant toute sa jeunesse par les beaux arts et la musique.

Dès l’âge de 10 ans il se passionne pour de nombreux instruments dont l’accordéon, la guitare, le piano le saxophone et l’orgue. Parallèlement à ses études d’ingénieur, il crée diverses formations musicales selon les tendances du moment. Tout en exerçant pleinement sa profession d’ingénieur puis de chef d’entreprise durant de nombreuses années, il perfectionne l’interprétation musicale et le chant.

C’est seulement fin 1994 qu’il débute sa carrière d’auteur-compositeur-interprète. Il est ainsi aujourd’hui dépositaire d’une centaine de titres originaux à la SACEM. André WOELZER aime à priori toute forme de musique harmonieuse et structurée comportant des lignes mélodiques aux styles et aux influences très variées, tout en gardant une certaine “identité française”, ce qui traduit l’originalité de ses compositions.

Grâce à une solide formation technique, il se passionne rapidement pour les techniques d’enregistrement et de traitement sonore, ce qui lui permet de réaliser lui-même ses propres productions.

A travers une voix originale de texture “chaude et élégante”, ses chansons laissent volontairement une place importante à la musique pour ne pas lasser l’auditeur, alors que ses textes se veulent “d’expression” et traduisent sa sensibilité profonde.

 

 

Quand la poésie rejoint la musique

“En vérité je vous le dis …
La vie passe comme un mirage
qui confond l’espace et le temps.
Depuis que le monde tourne,
je pleure de la folie des hommes
et je crains la colère de Dieu.
Mais je chante encore et toujours,
pour sublimer l’éternel amour.
Ainsi parle la Symphonie du Monde”
 
 
 
 
 
 
 

Pour André Woelzer, la poésie a rejoint la musique avec la création de plus d’une centaine de titres originaux déposés à la SACEM, et de nombreux inédits. Il a aussi composé des pièces musicales dont la plus importante est la « Worldsymphony » (symphonie du monde), œuvre empreinte de mysticisme, voyage musical de 26 mn dans l’espace et dans le temps.

Il parle et chante en plusieurs langues (anglais, espagnol, italien, allemand) avec une voix sensible, chaude et élégante, une expression qui lui est propre, qui s’est révélée au fil des années. Dans les années 2000 son parcours médiatique l’a amené à participer à plusieurs émissions télévisées grand public, avec la distribution nationale d’un album, et la diffusion de plusieurs titres dans de nombreuses radios.

 
La mer
Supreme
My heart will go on
Le monde est stone
Memory
You’ll see
Baila morena
I started a joke
Hélène
July morning
Woman
Savoir aimer
Just walk away
Sailing
Quelquechose de Tenessee
Give a little bit
 
 
 
 
 
 
 

Discographie :

 
 
 
Vidéos YouTube :
My Way (Franck Sinatra)
Hallelujha (Léonard Cohen)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

.

 
 
Fermer le menu