Loïc Robinot

 

 

Son parcours :

Originaire du Morbihan ( Morbihan : petite mer en breton).

Fan de Brassens depuis son adolescence.

Après le lycée part faire des études d’anglais à Nantes et commence à écrire de petites chansons en écoutant son idole. Nommé lecteur à l’université de Cardiff jumelée avec Nantes.

Il rencontre Colin Evans qui deviendra l’ami de Brassens au cours d’une interview du maître rue Santos Dumont. Colin Evans réussit à convaincre Brassens de lui rendre une visite amicale à Cardiff et Loïc sera invité à se joindre à eux.

Loïc Robinot gardera le contact avec Brassens et le retrouvera à plusieurs occasions, notamment rue Santos Dumont et en Bretagne etc. Loïc commence à faire du cabaret à Paris vers 1973 mais rentrera à l’Education Nationale en 1977. Il n’a pour autant jamais cessé d’écrire ses propres chansons et de les chanter tout en étant appelé à chanter son maître dont il connait toutes les chansons bien sûr. Dans ses propres chansons la rigueur des textes est toujours présente, des textes qui peuvent aussi se lire, il en a publié deux recueils. Les musiques sont influencées également par le folk-song et les courants musicaux anglo-saxons dans lesquels les jeunes de sa génération ont baigné en parallèle de la chanson française. Loïc Robinot apprécie une vie bien remplie avec pour moment-phare, le privilège de ces rencontres avec Georges Brassens qu’il raconte dans un petit livre-hommage.

Loïc ROBINOT
Sur ma route, un certain … Georges Brassens

Ce petit ouvrage séduit par sa sincérité, sa modestie et sa nouveauté. Ce sont les souvenirs de la rencontre, un certain 3 octobre 1970, de son auteur, Loïc Robinot et de Georges Brassens, rencontre suivie de nombreuses autres.
Vous trouverez dans ce livre des anecdotes originales, les conversations qu’ils eurent sur des sujets parfois surprenants, des photos jamais vues, un manuscrit de Brassens inédit “Moyen âge”, sonnet préfigurant “Le moyenâgeux”.
Vous ferez connaissance avec les amis de Brassens d’outre-Manche, notamment Colin Evans qui décida GB à traverser le Channel pour aller chanter à Cardiff, en 1973.
Vous y découvrirez aussi l’ambiance des cabarets du Paris des années 70, car Loïc Robinot, aujourd’hui à la retraite, n’a pas cessé depuis ses dix-sept ans d’écrire et de composer des chansons et a suivi, tout en exerçant son métier de professeur, un parcours de chanteur à textes marqué par l’oeuvre du Sétois.

Vous ne trouverez pas ce livre en librairie.
Commandez-le à son auteur : Loïc Robinot
10 rue J. Martorell 66000 Perpignan

112 pages
Prix: 17 euros (port compris)
Contact : robinot.loic@club-internet.fr

Fermer le menu